Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

un petit slogan vaut parfois mieux qu'un long discours...

29 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Humeur

Lire la suite

Les chemins du soleil : quelques photos de plus

29 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #VTT

L'organisation de la course a la bonne idée de partager ses photos...

Elles vallent vraiment le coups... de quoi se rappeler ces 5 jours d'effort et de partage (et portage) avec Yvon, Loïc, Flapy, Benji et Carole. 

 

C'est un peu dans le désordre, mais ceux qui hésitent encore pour 2012...

ça ne devrait plus être le cas d'ici quelques minutes ;-)

 

Raid-VTT-2011_Crespeau_DSC1807.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

RaidVTT2011--CRESPEAU-BD_sansRetouche_DSC2735.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

RaidVTT2011--CRESPEAU-BD_sansRetouche_DSC2829.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

RaidVTT2011--CRESPEAU-BD_sansRetouche_DSC2441.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

RaidVTT2011--CRESPEAU-BD_sansRetouche_DSC2176.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

RaidVTT2011--CRESPEAU-BD_sansRetouche_DSC1751.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

Lionel-Pascale--99-.jpg

RaidVTT2011-®CRESPEAU-BD

Lionel-Pascale--54-.jpg


Lionel-Pascale--42-.jpg

 

Lire la suite

Raid In France - 2011 : jour 3

26 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Nico : Apres l'assistance, nous voilà donc reparti en VTT par la route, apres avoir été shunté... Un peu dépité mais bon, il faut continuer à avancer... Du coup, on rate le trek (qui paraît il était très beau) et un bout du VTT. 
Le petit somme nous aura quand même bien requinqué...La nuit est bombée... Le tracé est bien ascendant, on lache la route pour une piste monotone qui nous mene au col de Boulc. 

La redescente au CP23 se fait sur une piste mal carté et l'on fait un petit AR sur une route avant de se rendre compte qu nous somme une route au dessus de la bonne... Dure est la vie du raideur ;-) 
Au CP, on se fait neutralisé 1h. En effet, on avait 3h pour rejoindre le CP... Et l'on a mis 2heures... Pas pire, surtout que nous sommes à l'abri d'une remise a bois. Le reprise est bien sympa, si l'on fait abstraction du l'humidité et de la fraicheur, avec une petite descente sinueuse sur la D148. Il faut avoir un peu les yeux en face des trous... 

Sam : Magnifiques paysages sans doute. Mais il fait nuit...
 

m2.JPG 
On passe la vallée et l'on remonte sur le col de Gargas. On allonge un peu trop la descente en ratant l'intersection du col suivant... le petite remontée finie va nous réchauffer. La piste raté n'est pas très évidente a voir de nuit... surtout en descente... D'ou l'interet d'avoir un compteur kilometrique. 
Sam : Et de l'utiliser!!
Nico : On arrive quand même au col de Miscon où passe une route goudronnée non cartée!!! Il 
fallait y croire. On se remet dans les rails. Mais la nuit, tout est plus compliqué... on croise les XTTR 
revenant de notre choix d'itinéraire, nous annonçant que ça ne mene nul part... On va tenter une autre option avec Sam on s'entête a chercher plus à gauche... De guerre lasse, on prendra notre premier choix... Qui était le bon!!! Pfff 
Sam : Purée, c'est énervant ça, GRRRRRRRRRRRRr
Nico : Par une belle traversée nous accèdons au col Pinet. Le jour se lève... c'est l'occasion de se faire un tube de creme de marron!!! hein Carine ;-)

m1a.JPG


En repartant, je foire l'intersection qui nous fait descendre de quasiment 200m de trop... Pas glob! 
Sam : On avait bien les boules. Heureusement que t'es le captain'!!!
Nico : L'équipe fait bloc est nous voilà reparti dans le pentu. La piste est pourrie et l'on pousse plus que l'on roule... A l'intersection, on comprend bien pourquoi personne n'a rien vu... la piste defoncée nous a focalisé sur les pierres a éviter... Encore une fois le compteur aurait été le bienvenu... 
La suite est plus joyeuse, on reprend une piste à flanc puis bien raide qui nous mene au colde Pierron. 

m2b.JPGLa redescente sur les Tonnons est de toutes beauté... Joli single avec de beau lacets dans une belle forêt de résineux... La classe!!! 
m2c.JPG
Sam : Et longer le ruisseau tantot rive droite tantot rive gauche. En evitant les routes interdites hein!!!
Nico : Pour arriver à la seconde assistance, il nous reste à traversée le Bes... tout un 
programme... On cherche un balisage que l'on ne trouve pas... et en plus on s'entête 
alors qu'il y a 20cm d'eau... 
Sam : Le Bez, ca ne s'invente pas, il nous a bien bézé!
Nico : A ce petit jeu, nous allons perdre une bonne heure!!! Trop bons élèves... ou trop 
rigides... au choix... 
Sam : A la recherche de la hutte à castor. J'en ferai du pâté!
Nico : Une fois le Bes traversé, il nous reste qu'a le longé pour atteindre l'assistance 2. Il 
commence a fire bien chaud. Heureusement, on trouvera de l'ombre... Le coin est un peu 
étroit, mais il n'y a que peu d'équipes alors ça le fait...   
Sam : On est au bord de la Drôme, 5km en amont de Die. 

 

C'est reparti dans la fraicheur de la Drôme

 

m3.JPG

Lire la suite

Grésivaudan Xpress - 2011

21 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Trail

Il faut battre le fer quand il est chaud....

 

 première étape : Chamechaude : 6 jours après Raid In France...

Pas de motiv... J'ai vais pourvoir les copains et je me retrouve a monter du matos photo pour Nico H

Je fais illusion le temps de monter la piste... Ensuite dans la forêt, ben comment dire... rien... ou presque rien...

Je finis donc a l'allure du randonneur de base... tellement  lentement que Nico viendra récupéré le sac à dos sur les derniers 50m de D+

Sans commentaire... Objectif : repos, repos et repos... ça c'est du programme top classe!!!

 

deuxième étape : La Roche du Guet... et pas du Gay, hein Yvon ;-)

Deuxième semaine de repos... A si une petite sortie en Belledonne le dimanche avec Laulau au Lac Nanard... bien chouette... avec baignade... bien bon... Mais pas d'envie de se mettre sur la courge... Mais alors pas du tout...

Je suis cette fois serre file... Un travail au ma hauteur... Je pars cool et prends pas mal de retard en papotant un peu... Du coup je pars avec un bon rythme... jusqu'a ratraper Julie... Pas bien a la fête... On discute un peu... elle va redescendre... du coup je suis encore à la bourre... je maintiens le cap... et rejoins des égarés (Oliv L, Laurent D et un troisème luron)

Les zozos avancent bien et je me surprends à les suivre sans trop de peine... Après avoir rattrapé le dernier, je laisse filer les cocos et me dis que je les aurais bien suivi... L'envie revient!!! C'est bon ça...

 

troisième étape : La Verticale du Grand Serre

Cette fois la motiv' est de retour... La forme... je ne sais pas trop... faudra voir à pas trop s'enflammer. J'ai même établi une stratégie de course sage... si si je vous jure...

Au départ : 82 courreurs morts de faim comme toujours... et Bim!!!

Bon pour le coup, j'ai du perdre le papier contenant la tactique lors du départ... Même si je courre seulement sur 30 metres... je me retrouve avec Pascal N... Personne avec qui j'ai fait souvent la course ces dernières années... Hum hum... Un peu vite???

Dans la forêt, une file indienne se crée et je trouve que le rythme est "cool"... je suis bien... Le sol est à peine meuble... Juste ce qu'il faut en étant attentif où l'on met les pieds. A la sortie de la forêt ça s'excite un peu, on va pouvoir doubler... Enfin ceux qui veulent... mais surtout ceux qui peuvent... pas toujours les mêmes     ;-)

Je suis encore bien... on a fait 400m... donc y a encore un bon bout...

Je tache de coller aux baskets de Pascal... Le Moose s'envole... ça se complique un peu mais je serre les dents... surtout vers 650m D+ quand la pente se redresse encore... ça passe... quelques dépassements rapides font encore monter les tours...

 

Le coup de bambou arrive quand ça commence à se "radoucir"... Tout est relatif... malgré moi je tire des bords... Allez mon gars, tu fait pas une régate!!! je me force à reprendre droit, mais ça me coute... Cette fois je suis à fond... Un peu scotché... enfin c'est l'impression que j'ai... Mais personne de revient... ou pas très vite...

Je finis à 175% et m'éfondre au sommet complètement étouffé...

Quelques minutes pour reprendre mes esprits et les autres copains arrivent sous nos encouragements...

 

La fin c'est comme dans les livres d'Astérix... sans le grand feu ni les sangliers...

Qui sait un jour peut être ;-)

 

Lire la suite

Raid In France - 2011 : varions les plaisirs...

20 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Au CP, nous sommes bien content de lacher les vélos... Il y a quelques équipes. On discute un peu, mais on ne traine pas trop... Démontage du matos vélo (pédales comprises). On fait le plein d'eau...

j5

Le départ est facile : on traverse le ruisseau où l'on a rempli les gourde et c'est 100 bon metres de D+ a se faire dans le pentu... en tirant légèrement à droite... Objectif récuperer un sentier qui nous mènera à un coude et la Balise 13... Le D+ ne passe pas très vite, mais finalement on tombe pile poi sur le sentier et à qq metres du sentier et de la balise...

Ensuite, on ne va pas trop se prendre la tête et suivre dans un premier temps le Col de Porte (non non, nous sommes bien dans le Diois). On continue de bien progresser sur une belle sente... qui va dans un premier temps partir un peu trop à droite... puis revenir sur la falaise... et la grotte... On arrive à l'entrée de la grotte, alors que le CP8/9 au dessus.

k2a

Photo Raid In France

Au CP, il y a pas mal d'équipes et l'ambiance sympa... Le passage dans la grotte est une formalité... On n'aura pas trop le temps de se poser de question Sam et Laulau on pris les choses en mains...

k2

Photo Raid In France

Quelques sueurs froides peut etre pour Carine qui n'aime pas trop la promiscuité des parois ;-)

Allez hop nous voilà déjà dehors... Le temps étant neutralisé, cela nous permet de faire une bonne petite sieste au dépoté (30mn environ).

k2c.JPG

Ensuite, la transition pour la canyon sera un peu hésitante... l'orientation a plusieurs ça ne marche pas très bien... Je vais pinailler à la carte et nous allons perdre plus de 45 minutes... fatal sans doute pour la suite... La barrière horaire se rapproche dangeureusement... On finit bien ce trek en longeant le Rio Sourd et en tombant rapidement sur le CP10 et les joyeux bénévoles.

On s 'équipe rapidos et c'est parti pour un joli canyon...

k4

Avec quelques beaux rappels et une belle ambiance... On enchaine bien les manips... C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas...

k5

On arrive assez rapidement en bas des gorges où nos bidons nous attendent...

Un peu dur... Petite pensée à Flapy et Jean qui nous avaient secondé avec efficacité les deux années précédentes... Et encore merci à eux...

Nos bidons ne sont pas trop bavards et manquent d'initiatives... Allez, on se booste : on va prendre 3h de repos, la barrière horaire étant raté de 30 bonnes minutes... Un peu rageant, mais c'est comme ça et finalement la logique d'une progression continue ne sera désormais plus intérompue...

Le temps de se changer, refaire le sac (bouffe, eau et habits), de manger des lyoph MX3 (=une tuerie) et de préparer les VTT, il ne nous reste qu'une toute petite heure pour nous reposer... Y a vraiment du boulot!!!

Dormir sur les cailloux est toujours un exercice compliqué... Heureusement la fatigue nous a bien aidée ;-)

 

 

k6

      On the road again!

Lire la suite

Raid In France - 2011 : Voilà les VTTs...

19 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Section 3 : VTT (88km et 3700m D+)

 

Sam : Altitude 300m. Après avoir équipé les vélos de pédales, de l'éclairage, du porte-carte, du tire-minette, (eh oui, tout ça à monter/démonter à chaque transition!) nous faisons les premiers tours de pédale, impatient d'en découdre avec ce gros morceau de 88km, annoncé en 20h pour les meilleurs. Je découvre déjà que mon éclairage arrière à disparu. C'est bien parti!

Je m'applique à m'imprégner de cette carte au 1/50000, mais décidément, c'est vraiment pas facile. Tout est petit, pas de détails pour se repérer, peu de contraste sur la carte. Mais on ne s'en sort pas trop mal. On attaque le premier col d'une longue série : le col de Sonnaize (782m).

 

j0

 

Et déjà, le premier portage. On enchaine par la descente pour attaquer ensuite le Pas de Bouvaret (1132m), que l'on voit de loin sur une majestueuse crête rocheuse dans un style typique du Vercors.

En fond de vallée, une équipe nous indique que la route est interdite. Mince, c'est vrai, il faut gérer cette contrainte, qui rend la progression bien plus délicate. Nous empruntons donc le GR qui nous fait alors faire un détour et du D+ supplémentaire.

On n'a pas tracé l'itinéraire avant de partir, ni vérifier les routes interdites, nous voilà punis. En plus, le chemin qui monte au col est difficile à trouver. On n'est pas dans le coup, il va falloir se resaisir.

Nico : cette carte au 50 000ième c'est toujours un peu spécial... les chemins sont "aléatoires" et c'est surtout la direction qu'il faut prendre... On ne parle plus d'orientation mais de navigation... peut importe l'objectif pourvu qu'on ait le cap!

Un long portage plus tard, nous voilà au col, petite pause, on trace la carte pour la suite.

 

j1

 

Belle descente assez raide en épingles. Première pause pour recharger en eau dans un torrent. On attaque les tablettes de micropur. On remonte ensuite en direction du col de la Bataille, 1313m, (en passant par le Col du Lion 1192m), toujours en évitant les nombreuses routes interdites.

On bascule ensuite vers le plateau d'Ambel, magnifique zone d'alpage du sud-vercors. Traversée du plateau sans encombre, puis montée sur la montagne d'Ambel, une crete qu'on longe vers le nord, avec un coucher de soleil mémorable. Pour un peu, on serai restés, posés dans l'herbe, à admirer ce ciel flamboyant. Mais on n'est pas d'ici.

 

j2z.JPG

 

Nico : Dommage que nos photos ne rendent pas bien, mais je crois que c'était le plus beau coucher de soleil que j'ai jamais vu... j'espère pouvoir trouver des photos de ce coucher de soleil dans le CR des autres équipes...

Sam : Au Pas de la Ferrière, 1456m, il est temps d'allumer les frontales, et surtout, d'attaquer notre première nuit. On se concentre, et on vise le sommet du parcours, le Pas de l'Infernet, 1692m. Une trace direct nous permet de rejoindre 4 équipes ayant fait le « tour » de la montagne. C'est bon pour le moral. Pour tout dire la quasi-totalité de le montée s'est faite en poussant ou portant le vélo. Eh oui, c'est chemin de randonnée (GR ou autres) ne dont pas fait pour VTT. Bref, on doit viser Font d'Urle, haut lieu du ski de fond du vercors meridional. Des années qui je voulais y venir, ca tombe bien. Mais la nuit, même suivre un GR devient difficile, le chemin est peu marqué dans ces zones d'alpage, et les marques assez espacées et non réfléchissantes. Nico repère un piste bleue et nous convint de la suivre. Erreur, le CP est à un pylone au dessus de la station. Nous ne l'avions pas repéré au traçage. On monte au CP sans les vélo pour gagner du temps en crapahutant. Malheureusement, il y a une vérif matos. Et hop, un tour gratuit pour Nico et moi, avec portage de 2 vélos chacun. Purée, on est trop sympa...

Nico : Mea Culpa! le road book... il est pas fait pour faire joli mais a une réelle utilité... Tout au long du raid, c'est un point que l'on aura du mal a gérer... Point a améliorer pour 2012.

Sam : Bref, pas là dessus, nous n'avons pas nos tentes, qui pourtant cont obligatoire sur cette section (faut voir la liste du matos, qui varie à chaque section, faut etre polytechnicien pour s'y retrouver).  15Min de pénalité, à purger sur place, ouf, ce n'est pas trop sévère. On en profite pour manger, miam miam

Laurent : des lyophilisée MX3 de chez Running Conseil Clermont.

Sam : De toutes façons, on mange tout le temps, c'est l'avantage de ce raid. On repart sur le plateau, pas évident de s'y retrouver. Beaucoup de chemins ne sont pas sur la carte. Pas du Follet, puis Cretes de la Gagère, Pas de la Trappe, où on rejoint la foret. Col de Font Payanne.

Ouf, on a enfin terminé la première carte A3 de cette section VTT, en une bonne dizaine d'heures... On file au Pas Boullanain, descente un peu wild pour rejoindre la route forestiere. Remontée au Col de la Chau, 1447m, qui va nous faire basculer du Vercors vers le Diois.

Grosse descente, mais peu roulante, qui nous mène près de 1000m plus bas. A partir de là, une petite section m'est familière (pour l'avoir pratiquée un mois auparavant au hasard de vacances...), ce qui me permet de me reposer un peu de cette satanée lecture de carte. Arrivée à Chamaloc. Si beau entre ses champs de lavandes qd ceux-ci sont fleuris. Vers 2h du matin, c'est moins vrai... Col de Romeyer, encore un. On ne compte déjà plus... Balise suivante le long d'un ruisseau. Mais là encore, l'échelle de la carte ne permet pas de savoir exactement comment attaquer la balise. Il faut tater le terrain, trouver le bon chemin. Et ca prend tjs un petit peu de temps... Mais on y arrive!

Ensuite, on suit les instruction du Road Book. Mais, nous sommes déjà à 24h sans sommeil, et nous perdons certainement de la lucidité. On est sensé remontée un ruisseau, mais celui ci est obstrué par des friches. On essaye d'autres itinéraires, en prenant large. Rien de va, on ne comprend plus rien. Pas de traces de VTT en plus. Grr, au bout de plusieurs dizaines de minutes et de moult essais, le desespoir nous envahi. Et puis, nous croisons un équipe qui rebrousse chemin. Moral dans les chaussettes, la balise suivante a l'air introuvable, ils abandonnent. Mais nous indique le moyen d'acceder au fameux lit du ruisseau à remonter. Ouf, une galère de terminé.

Nico : le départ du ruisseau peu engageant était en fait bien plus loin et il fallait juste insister un peu plus... Un fouineur aurait été le bienvenu pour aller grater un peu plus loin...

SAm : Mais la suivante n'est pas loin. Effectivement, la balise est sur une ruine au milieu d'une foret.

Laurent : La balise 10 la balise de la mort

 

j3

Yannick in the wood!!!

 

Sam : L'indice est qu'un arbre mort dépasse de la canopée. Mais de nuit sans lune, impossible à reperer. Après un temps interminable à jardiner (et à porter le vélo!) dans ces ravines envahis de broussailles, nous décidons d'attendre le lever du jour qui n'est plus très loin. L'énervement est assez haut, c'est peu dire. De nombreuses équipes sont avec nous. Nous poursuivons dans le sens de la course, et tombons sur un chemin non carté, qui nous mène à une intersection. Et là, ca ressemble mieux à la carte. On envoi donc Nico descendre le chemin qui semble aller dans la direction de la balise.

Nico : Je descends avec un XTTR et après avoir crapahuter un peu on tombe sur Yannick des Ch'tis... On embrasse la même cause et on commence la battue... On commence a se désespérer de trouver quand 2 gars nous "donne" la balise... C'était encore plus bas... et plus a droite... On trouvera le fameux arbre... et la ruine... Fallait vraiment y croire!!! et de nuit je comprends que certains se soient desepérés...

Sam : C'est long ( j'ai pas trouvé), mais on le voit remonter avec le précieux sésame qui nous maintient en course. L'aigreur est important du fait de cette balise « kermesse », mais il faut se ressaisir et reprendre la course, qui est encore longue. Déjà, cette section qui nous mène vers Chatillon en Diois, réserve encore des difficultés : col de l'Abbaye, presque roulant, puis col des Caux, 500m de D+ de portage dans un chemin étroit. Ensuite la course emprunte des sentes parfois aériennes en balcon du Glandasse. Mieux vaut ne pas zipper.

 

j2a

 

Et surtout non roulante, ca monte, ca descent, c'est plat, mais ca ne roule jamais. Plusieurs heures sans poser les fesses sur la selle. C'est rageant. Pourquoi on nous fait passer là???? Col Gorodel. On attaque la descente vers le CP de transition. Mais c'est encore galère, la carte ne correspond pas du tout à la réalité, il faut naviguer à vue pour se diriger vers la rivière qu'on voit en bas. Vers 12h?, enfin la fin, on arrive bien entamé après cette section de 22h, et 32h depuis notre dernier réveil...

 

j4

      Un CP bien mérité

Nico : Avec la chaleur qui commence a être bien présente, une pause s'impose...

      j5

      L'ombre est la bienvenue pour passer en mode "marcheur"

 

Pas trop le temps de se poser!!! Le trek-spéléo-trek-canyon nous attends!!!

 

j6

C'est reparti

Lire la suite

Raid In France - 2011 : l'aventure commence...

12 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

ACTE 1 : Veille de course


Carine : Vendredi 26 aout c’est parti pour l’aventure ! Je passe prendre Nico en fin de matinée direction Buis les Baronnies, on charge le berlingo au max…heureusement qu’on est que 2 dans la voiture car c’est bien plein !!!

Il faut dire qu’on est une équipe de grosse bouffe (enfin surtout Sam et moi J )…du coup on emmène de quoi nourrir un régiment!

 

Sam : Comment ça grosse bouffe, moi???? Mouais... On est fait pour s'entendre, c'est sûr!

Je rejoins la troupe de Yogis le vendredi. Même pas d'angoisse de courir avec une nouvelle équipe. Avec la méga-liste des courses qu'ils ont achetées (je m'en suis assuré auparavant), tout ne peut que bien se passer.

  

La météo s’annonce super belle pour la semaine, et l’excitation du raid commence à pointer son nez, vivement que ca commence !

 

i1

 

Mais d’abord, ce sont les vérifications du matériel, la validation des certificats et des techniques de corde, l’occasion de retrouver toutes les équipes avant le briefing samedi matin ou nous auront enfin quelques informations sur à quelle sauce nous allons être mangés…et ca s’annonce corsé !

 

i03

 

Des longues, longues sections de VTT sont prévues (jusqu'à 24h !), et la surprise du jour est l’annonce d’un départ dimanche matin à 6h…en bus ! (5h30 même!!!)

 

i04

 

Nous ne savons pas encore pour ou, mais ca sera à environ 2h30 de Buis les Baronnies !

On a hâte !

 

i05

 

Comme d’hab les veilles de course, on a pas le temps de s’ennuyer, on organise les2 bidons d’assistance auxquels nous n’auront accès que 2 fois pendant les 5 jours et 4 nuits de course, chaque bidon doit peser au maximum 50kg, il faut donc réfléchir à sélectionner les choses importantes que l’on appréciera de retrouver en course…quelques fringues de rechange, un peu de matos réparation vtt, et surtout…de la bonne nourriture J

 

Sam : Ne rien oublier, ne rien oublier, ne rien oublier....

 

21h…on valide le poids des bidons avec l’organisation…aie aie on est un peu lourd…allez hop on vire toutes les bouteilles d’eau, on trouvera bien de l’eau en course, et ca passe !

 

On profite de notre dernière vraie nuit de dodo bien installé dans les lits du bungalow au camping, une couette, un oreiller, bref que du bonheur !

Et dimanche matin…cette fois c’est parti, jour J…en route pour 400km d’aventure dans la nature !

 

Nicolas : Afin d’ajouter un peu de piments, je noterai que la récupération des roues tubeless pour Carine a été grandiose… Grâce à une intervention millimétrée de Stef et Laurence… La logistique… y a que ça de vrai ;-)

 

ACTE 2 : Jour J

 

Préchauffe

 

i07

 

Laurent : Après une courte nuit à refaire la course dans la tête le réveil sonne à 5 heures du matin.

 

Sam : NON, 4h20!!

 

Laurent : Tout le monde est vite en action et nous prenons rapidement notre petit déj. Il faut finir de vider le bungalow et charger le reste du matériel (sacs et matériel de canoë) dans les voitures. En partant, nous faisons une dépose rapide du chèque de location et d’un petit mot d’excuse dans la boite aux lettres du camping puis direction le village.  

 

i08

 

Les cars nous attendent déjà sur la place de Buis les baronnies.

 

Sam : Ne rien oublier, ne rien oublier, ne rien oublier....

 

Nous chargeons sacs et pagaies dans les bus et après une petite bise d’encouragement des parents de Nico (merci le fan club), nous voici parti pour 2h30 de route vers l’inconnue. Le trajet se passe dans un silence pesant et chacun gère son stress à sa façon, en dormant ou en mangeant ou les 2 comme Carine.

Enfin nous arrivons à Saint Nazaire en Royans où un café chaud nous attend. Notre dernier petit plaisir avant 5 jours. 1ere section, canoë 20 km sur l’Isère.

 

i09

 

Les canoës sont numérotés et nous prenons possession de nos bêtes de course. Il faut fixer solidement nos sacs car l’organisation nous annonce un portage et surtout une remise à l’eau rock en roll, 5 kilomètres après le départ.

 

Sam : C'est un peu long, vivement le départ!!!


Laurent : Pendant ce temps Carine et Nico répondes aux questions du sympathique  journaliste de France 3 Rhône Alpes, sur la pratique des sports nature et du raid in France (des vrais stars).

Un dernier briefing de l’organisation et voilà une centaine de canoës massés derrière la ligne de départ prés à bondir  vers  l’aventure.

 

Section 1 : Canöé

Laurent : 10h30 s’est parti,  la horde sauvage est lancée.

 

i10

 

Dès les premiers coups de pagaies nous (Nico et Lolo) sommes vite séparés de Carine et Samuel. Des embarcations non maitrisées  nous barrent le passage ou bien nous recevons des coups de pagaies dans le visage. Vivement qu’on se retrouve seul dans la montagne. Quelques kilomètres plus loin le portage se passe sans réel problème et la mise à l’eau s’effectue rapidement grasse à la dextérité de Nico. L’ami journaliste nous chambre un peu en nous disant que Carine et Samuel sont déjà loin devant.

 

Sam : C'est juste vrai ;-) En attendant les zozos, on s'amuse avec Issy Aventure. On reste dans la vague, on passe devant, ils prennent la vague... et hop on ralenti... Pas sympa, mais bien rigolo. Météo magnifique, que du bonheur.


Laurent : Avec les deux équipes de XTTR nous effectuons toute la section de canoë ensemble. Nous prenons alternativement des relais et nous remontons progressivement plusieurs équipes.

 

i11

 

Arrivée à la fin du canoë nous retrouvons Carine et Samuel  qui nous indique le meilleur passage pour accoster.

 

Section 2 : Trek

Laurent : La transition canoë/course à pied se passe rapidement et nous voilà partis pour une section de marche voire de canyoning (la marque du raid in France) au fond d’un ruisseau sans grand intérêt.

 

i12

 

Nicolas : Je l’ai bien aimé moi cette section… Pieds dans l’eau et végétation abondante… Une autre marque de fabrique du RIF… Malheur aux pieds mal préparés… Bien content d’être encore au frais compte tenu des chaudes températures annoncées

 

i13

 

Sam : C'était pas si mal, « ambiance Vietnam »!

 

Laurent : Celui-ci nous amène rapidement à la transition VTT où une fois de plus nous retrouvons notre journaliste de France 3 Rhône Alpe. Il en profite pour nous poser quelques questions sur l’état de forme de l’équipe.       

 

 

   section VTT....

 

i14

        

Lire la suite

Raid In France 2011 : le parcours

10 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Avec un rendez vous à Buis Les Baronnies, l'organisation aura réussi à surprendre toutes les équipes avec un Départ de Saint Nazaire en Royans après 2h30 de bus...

 

Bien Joué!!!

 

Du coup, la logique du voyage sera de la partie cette année encore...

 

Glbal-RIF-trac-.jpg

Lire la suite

Grésivaudan Xpress 2011

4 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Trail

c'est mercredi!!!

 

Affiche G Xpress 2011 07 07 11

Lire la suite

Raid In France : Classement officiel

4 Septembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Pas peu fière de cette belle 13ième place...

Comme quoi partir avec l'envie de vivre une belle aventure est un bel objectif en soit... Le reste suit...

 

Les photos de l'orga : http://gallery.me.com/raidinfrance

 

Ranking N° Teams 2011 Time TM Penalities 
1 42 Quechua.com 90h32 
2 13 OS-Direct Adventure Team 96h59
3 39 Team DareDavil Adventure Racing 93h03 D +2h forbidden road D199
4 43 Merell Haglofs Multimania 95h36 D - 2h27 bag A forgotten by organisation (CP24)
5 16 Team Garmin Adventure 97h17 D
6 32 Vaucluse Aventures Evasions Okidosport 102h55 D +6h forbidden roads D199/D135/D627
7 34 Issy Aventure - Withspirit.fr 1 101h30 G+F 
8 38 Raidlink's X-Bionic 107h06 G+F +2h forbidden road D627
9 30 Team Vibram Lafuma 90h25 G+D +2h forbidden road D627 
10 37 Accelerate 93h12 G+D +2h forbidden road D627 
11 18 XTTR63 Crédit Agricole Centre France - Oxsitis 97h10 G+D
12 11 MUC - Lozere Sport Nature 103h52 G+D +4h forbidden roads D271/D627 
13 4 Yogi Tea - Raid 74 102h08
14 17 XTTR63 Crédit Agricole Centre France 105h33
15 41 A.R.T. 106h21
16 3 Baba Deloitte 99h55 C+E 
17 44 Raid 74 - Maxi Race 95h16 B
18 28 Bimbache Extrem LXS 96h10 B +2h forbidden road D546 
19 14 Agde Raid Aventure 100h19
20 36 Irish Army AR 105h05 B
21 24 Dunkerque Raid Aventure 105h07 B
22 7 GMPA Raid 105h08 B
23 33 Team griffons cycles Plein-Air 107h16 B +2h forbidden road D199
24 2 Panasonic Intersport Liège 103h06 B+E +2h forbidden road D199
25 5 PowerBar 86h10 B+D 
26 22 Cap 03 Tel and Com Besson Chaussures 89h34 B+D +2h forbidden road D627
27 50 Free Raiders 91h35 B+D +2h forbidden road "La Combe" 
28 12 Passion Raid Nantes 96h23 A
29 35 Littoral Aventure - Demathieu et Bard 101h51 A+D 


HC 1 Baba Orientation Belgique Control markers and CP missing
HC 6 Lozere Sport Nature PowerBar Withdraw CP14 
HC 8 Intersport - Arverne Outdoor CP12 missing 
HC 9 Team Raidlight/Vertical Withdraw CP4 
HC 10 Aquitaine Safety Withdraw CP7 
HC 15 400 Team Running Conseil – Raidlight Withdraw CP11
HC 20 Raid 74 Withdraw CP30 
HC 23 Issy Aventure Withspirit.fr 2 Withdraw CP7 
HC 25 Chti Aventure Sofath Control markers and CP missing 
HC 26 Team X-Bionic-Gipfelstürmer B15 missing
HC 27 Atras Raid Landes Aventure Withdraw CP7 
HC 29 Vibram Lafuma 2 Withdraw CP5 
HC 31 Les P'tites Louves Control markers and CP missing 
HC 40 Team Absolu Raid Rodez CP12 missing 
HC 46 Endurance Mag Withdraw CP7 
HC 47 Raid 2 Raid B10 missing
HC 48 Chti Aventure Julbo Withdraw CP4

 

Lire la suite
1 2 > >>