Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

Grand Colon : grande première

29 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Montagne

Après une semaine chargée : les rencontres du cinéma de montagnes, la préparation de la bourse au skis du CAF DSA et la bourse elle-même, une petite sortie régénératrice s'imposait...

 

Le Grand colon comme objectif est ultra classique pour le grenoblois Lambda... not for me ;-)

Du coup nous voilà parti pour une virée avec des copains de Laurence

 

Ballade vraiment extra avec une ascension efficace et des paysages automnales qui rappelle parfois les hauts plateaux lointains...

 

gd_colon0.JPG

 

gd_colon1.JPG

 

gd_colon3.JPG

 

 gd_colon4.JPG

 

 gd_colon5.JPG

 

 gd_colon6.JPG

 

Retour au parking de nuit... Optimisation de la sortie ;-)

 

Lire la suite

un tour en Tarentaise

29 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Montagne

WE avec les copains... sous les Arcs... dans un super chalet...

 

tarentaise1.JPG

 

Les possibilités de sorties sont non négligeables (VTT, à pied, skis...).

 

tarentaise2.JPG

 

De quoi donner envie de revenir ;-)

Lire la suite

Octobre en Ardeche : 4 jours aux Champs d'Aubignas

18 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Montagne

C'est encore bien le foutoire dans mes photos... et la chronologie des sorties en subit les conséquences...

 

Je ne pouvais pas oublier ces jours passés en Ardèche avec Laurence... Quatre jours de rando paisibles et plaisantes.

 

Nous avons posé notre camp de base aux Champs d'Aubignas (http://www.leschampsdaubignas.com/).

Lieu à découvrir à tout prix... Tant par la gentillesse de l'accueil que la qualité de la nourriture et le caractère de la batisse.

Autre point : les possibilités de ballades au départ du gite sont très nombreuses... A pied ou en VTT...

 

Bon d'accord, je suis un peu partial, car le coin regorge de chataigners et de chataignes ;-)

 

les photos résument bien le séjour :

 

le camp de base

j2.JPG

 

Point de vue de l'autre côté du camp de base

s5.JPG

 

Callade et muret

s4.JPG

 

Après l'effort

s2.JPG

 

Ou pendant ;-)

j3.JPG

 

Y a des petits veinards qui vivent dans les chataignes!!!!

s1.JPG

 

Belle palette de couleurs

s6.JPG

 

La récolte  

s7.JPG

 

Automne 2012... Après Raid In France, ce sera en Ardèche c'est sûr!

Lire la suite

Raid In France : dernière section de VTT (100km - 3700m D+)

16 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Sam : Après ce magnifique rappel au lever du jour (Laurent : et un super petit dej. lyophilisé), nous arrivons à la transition VTT.

Quel jour sommes nous? J3? J4? J5? Mardi? Samedi? Tout cela n'a plus d'importance, nous sommes immergés dans la nature.

Chacun de nous 4 sait que cette section est la "dernière", qu'elle va nous amener à Buis. Mais, avec 100km et près de 4000m de D+, personne n'ose s'avancer pour dire qu'on tient le bon bout. En reprenant la carte, je me rends compte que c'est la n°10. Il y en a 15 en tout! C'est tout dire.

Les gestes de transition sont désormais rodés : préparation des VTT, vidange des poubelles, préparation de la carte, trouver de l'eau. On prend notre temps, on discute avec les louvettes, avec lesquelles on va faire un bout de chemin à vélo. De nombreux petits cols à passer. A l'occasion d'un choix d'itinéraire, nous nous détachons avant de filer à Saint Nazaire le désert. Ce petit village sur notre itinéraire a des allures paradisiaques : une énorme fontaine pour faire trempette, et une épicerie ouverte!

 

j503.JPG

 

Laurent : elle ma sauvé la vie cette fontaire car j'étais vraiment HS et la petite baignade m'a fait du bien  Je laisse mes coéquipiers présenter le menu, mais c'est un régal!!! On se dit qu'on aurait du prendre + que 20€...soirée open bar avec maxi glace

  

Il faut repartir, et après m'être fait confirmer par mon cap'tain les routes interdites, nous en empruntons une petite route pour rejoindre le col de Chamauche.

Nico : Pour le coup le capitaine il était complètement azimuté… On va prendre une belle route de montagne (rétrospectivement interdite) avec le col en point de mire… enfin un col… Rude passage où tout le monde semble se mettre en mode sieste… Il fait bien chaud et c’est super monotone… Il est donc l’heure de sortir les petits jeux qui connectent les neurones… Très efficace et on passe un moment où on se marre bien… Un peu comme si nous étions sur un nuage… nous arrivons finalement au col.

 

Sam : Alors que nous devons tracer la suite de l'itinéraire, Carine et Lolo s'offrent un petit sommeil. A peine la section tracée, je lache prise pour les rejoindre, comptant sur Nico pour nous dynamiser.

 

Nico : [mauvaise foi : ON] A bon ce n’est pas toi, Sam, qui devait mettre l’alarme [mauvaise foi : OFF] De mémoire, personne ne s’est plaint d’avoir trop dormi…ouf !

 

j505.JPG

 

Sam : Mais c'est seulement après un temps indéterminé que nous immergeons : 1h? (Nico : un peu moins)

Les Belges sont là. Nous sommes à l'heure la plus chaude la de journée. Et repartir est difficile. L'orientation est brouillonne pour rejoindre le col Martin, puis la crête de Longue Serre. Bonne descente ensuite, pour le vélo pour une fois, pour arriver sur le Motte Chalancon. Je ne sais pas si c'est la carte ou si c'est moi qui est embrouillé... mais qu'importe, suivons la direction. Une bonne inspiration nous fait arriver pile où il faut semble-t-il... mais la balise n'est pas là. Avec la fatigue et le manque de lucidité, il est difficile d'etre sûr de nous.

 

Nico : Avec Laulau, nous allons voir au bout de la piste… Rien… Mais tout coïncide sur la carte !!! Nous sommes à l’entrée d’un village… nous aurait on volé la balise ????

 

Sam : Après recherches, on file au CP pas loin pour en savoir plus. En bien la balise avait bien disparu juste avant notre passage... (Et pour petit tour chez le doc. pour essaye de soigner un début d'infection urinaire... pas cool)

En tous cas, côté porte horaire, on est bon. On sait qu'on fera l'intégralité de la section.

 

Nico : les copains de raid74 sont là… Leur motivation est intacte malgré la fatigue. Il semble bien parti pour finir sur le podium.

 

Sam : On dévore un bout de pizza sorti de la boulang, et reprenons route. Col de Maréoux, col de la Fromagère (miam) avec les XTTR63. Carine découvre qu'elle est déjà passée là lors de la Buiscyclette. On attaque la plus belle (et unique) descente du raid. Ca tabasse un peu, mais que du bonheur. Arrivés à Rosans, le jour se termine. La nuit va être longue. On retrouve les russes qui ont fait tout le parcours et jouent le podium.

 En reparlant de la Buiscyclette, Carine me fait espérer un tracé simple et roulant…Mais même s’il fait nuit, il ne fallait pas rêver… Et on aura droit à du Raid In France jusqu’au bout…

 

Sam : Après la B33, en pleine nuit, je fais une énorme hubnonade (de son inventeur Sam HUBERT au SFR Chambéry de 2003). Il s'agit de repasser au même endroit sans s'en être vraiment rendu compte. Tourner en rond quoi... (c'était le jour de la marmotte, bien sympa ;-)). Pfff j'ai la rage. Ca nous vaut de refaire un long poussage de vélo. De nouveau sur le bon chemin, cap'tain décide de faire une sieste. Ca ne m’arrange pas vraiment  car je n’ai pas sommeil (!!). (moi si).

Désolé, Sam mais le reste des troupes avaient besoin de ça…et avant la crête, il m’a semblé que c’était un endroit à l’abri du vent...

 

Sam : Je regarde des trains de 4 frontales passer. Ils nous voient avachis sur le bas coté de la piste. Chacun son tour.... Au programme, la traversée de la montagne Clavelière. Au loin, l'orage gronde, les éclairs font flamboyer le ciel. C'est magnifique, mais pourvu que ca nous tombe pas dessus!!! Par chance, on passe entre les gouttes. L'orientation à la montée, malgré un carte ni fait ni à faire, se passe bien. Beaucoup moins bien pour la descente...

Pas simple cette dernière nuit de course… Sam tient le choc à la carte malgré tout… Je fais l’effort de retourner voir s’il n’y avait pas d’indication à une bifurcation que nous avions croisée quelques minutes auparavant. Avec un peu plus de lucidité, on aurait pu regarder attentivement en passant !!! Ça nous confirmera la direction que nous avions choisie… Rassurant. On croise la troisième équipe de Raid74 qui dort… les veinards ;-)

 

Sam :En plus crevaison... chambre à air de route (désolé)... On va mettre un temps fou pour atteindre St Auban sur Ouvèze. Buis n'est pas loin, mais il n'est pas prévu qu'on prenne la route directe…

 

j506.JPG

 

Après avoir fait le plein d'eau, nous repartons en longeant plus ou moins la rivière. Là encore, mieux vaut se fier à la direction qu'à la carte... Trouver une ravine à remonter. LA chose est impressionnante éclairée par nos frontales, monde 100% minéral avec un couleur irréelle. Ou alors c'est moi qui suis irréel? On rejoint une équipe qui dort. On fait de même. Combien de temps? 25 minutes?

 

Nico : 30 minutes exactement, Suunto certified ! La sac à dos n’a pas besoin d’être ôté, il sert de dossier.

Sam : Le lever du jour n'est pas loin. On trouver les louvettes avachies, on leur taxe une chambre à air. Eh oui, j'ai crevé... Pfff, c'est déjà pénible d'habitude, alors avec la fatigue, c'est juste éreintant de réparer. En plus il faut pomper...

Piste puis portage dans les broussailles. On rejoint un n-ième col. Le paysage est très chouette. On prend une piste, puis on chope la crête bien dégagée. Ouf, enfin le CP 30 ou je retrouve Olivier, Gueno-randonneur 2011. Ensuite, c'est pas très clair, poursuivre la crête, contourner un mamelon. Le Road book nous indique que la carte est fausse. D'aj à quand elle est bonne c'est pas facile...

Une coupe dré dans le pentu nous fit rejoindre un sentier à flan. On se suit vers le nord, cul de sac, on repart vers le sud. Cool, v'la la bonne intersection.

 

Nico : Après analyse, nous nous sommes trompé de mamelon… et sommes parti trop tôt et trop à gauche… et du coup nous sommes arrivés sur le chemin après le croisement que nous aurions du trouver en prenant au Nord…

 

Sam : Grosse descente technique dans les cailloux. Et puis, pour changer, portage sur 200m de D+.

 

j507.JPG

 

Déjà 24h qu'on est sur la section. Après cette épreuve, une longue piste nous mène au CP 31. On croit avoir fait le plus dur. On est à peine à 10km de buis à vol d'oiseau. Mais il reste qq cols. Et la traversée du Nible, pénible au possible. Il fait une chaleur écrasante. On se pose à l'ombre, je prends une photo de mes collègues, éprouvés. La moindre pente nous fait poser le pied à terre. La descente est à peine roulable.

 

Nico : je n’ai plus de frein avant… ou si peu… vraiment galère pour moi dans cette descente que demandait du pilotage.

 

j509-copie-1.JPG

 

Sam : On enrage. Il faut tenir, rester prudent. Enfin on aperçoit le CP, mais il faut remonter un longue piste sous la cagnard.

Ca y est, on pose défensivement les vélos, qu'on aura porté plus que l'inverse. Il y a beaucoup de monde à la transition, car toutes les équipes ont été rapatriées vers l'arrivée. On fait vite, pour éviter les embouteillages. Et c'est reparti, équipés montagne.

 

Lire la suite

Raid Chauds Patates : joli bébé!!

10 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Belle organisation pour une première... Quelques coquilles mais la copie fut très bonne. Vivement 2012!!!

 

Carine nous raconte le raid... j'y ajoute quelques commentaires

 

Il fait grand beau ce dimanche matin, ca annonce une belle journée dans la nature avec mon coéquipier de choc Nicnic ! Mais quel froid !

Nico : l’option coupe de cheveu playmobil était très peretinente ;-)


Arrivée au village de Theys emmitouflée dans ma doudoune, je retrouve Nico et on commence à préparer le matériel, dépose des VTT et bonne surprise à la distribution des dossards on a chacun droit à un sac de patates et un petit pot de confiture, sympa !

On retrouve un paquet d’amis raideurs (La liste est longue comme le bras), c’est un peu le dernier RV de l’année et l’ambiance est extra.


Le départ est lancé en masse dans le village pour une courte CO urbaine, de quoi vite se réchauffer, 100 équipes au coude à coude, ca fait du monde au poinçonnage des balises !

C’est un peu la folie sur la première balise (cf la photo dans le film)… ça se calme un peu ensuite…

J’oublie de bipper la dernière balise… je ne comprends toujours pas comment… quel boulet !


Allez, on enchaine rapidement et on s’élance pour la montée VTT au col du Barioz, je craignais de me cailler sévère mais finalement ca va bien et je suis bien heureuse d’être là !
Après quelques chemins raides et boueux c’est une longue piste régulière qui nous amène au col et permet de prendre un bon rythme, avec parfois quelques chemins plus étroits qui nous obligent à patienter, pas facile de doubler !
Je me sens plutôt bien au pédalage, Nico me longe de temps en temps pour augmenter notre vitesse de progression, merci Nicnic! Et on arrive rapidement au site de l’accrobranche.

Un peu en mal d’entrainement ces derniers temps, cette forme me surprends un peu… pourvu que ça dure.


Petite tyrolienne amusante
(Nico : un poil encombrée), quelques poignées de fruits secs au ravitaillement et hop nous voilà repartis en VTT, juste derrière Julien Moncomble et sa coéquipière. Enfin jusqu’au moment où Julien tracte…


La liaison est assez rapide et on pose les VTT pour attaquer la section trail, un des organisateurs nous annonce 2e équipe mixte, bonne surprise ca nous motive!
Arrivée au refuge du Crêt du Poulet, une magnifique  section de course d’orientation nous attend.

C’est là que tout va se jouer… il va falloir être forts ;-)


On reporte les balises sur les 2 cartes, et c’est parti !
Il faut bien réfléchir en fonction du temps qu’il nous reste (porte horaire à 14h30) les balises que l’on va aller chercher, le parcours est splendide sur les crêtes du Grand Rocher, avec une vue 360 à couper le souffle ! Quel régal !
On croise Steph et Denis… Hé hé ca leur met la pression, et oui on est là :-)

Avec quelques balises de retard quand même… mais on ne leur a pas dit…


Dommage nous n’avons pas le temps de faire toutes les balises, bravo à eux qui ont tout pris, on hésite pour une dernière balise qui vaut 20min et on décide finalement de filer au CP 24 ou nous arrivons avec 1/4h d’avance… Pas facile de savoir si on aurait pu l’avoir ou non mais c’est fait !

Rétrospectivement, ça devait passer… d’autant que tout le monde est retourné au CP 4 au même moment…


Il reste une dernière section de VTT au profil descendant, pas mal de pistes mais quand même quelques beaux chemins, un dernier virage sur la route avant l’arrivée me vaut une glissade du pneu avant et une belle gamelle… voilà une promesse de belle déco de bleus sur la cuisse ca faisait longtemps :-)
Allez hop c'est l’arrivée, le chrono est arrêté et on peut profiter de la dernière section ludique de biathlon tout en papotant avec les autres équipes.
Merci Nico pour cette belle journée de raid, on termine à priori 5e mixte (c’était un peu le bazar pour les classements !!!)

Niveau classement, nous ne sommes pas loin du podium… La balise oubliée de la CO urbaine et un peu plus de motiv sur la CO du Grand Rocher et c’était faisable…

 

C’est clair que cette journée fut vraiment mémorable… Un rendez-vous indispensable de la fin de saison…

 

 

Lire la suite

2011/10/31 : VTT à Autrans

7 Novembre 2011 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #VTT

Belle petite boucle en Vercors avec le frangin... 

 

Philippe : Le temps du frérot étant compté ces derniers temps, il semble qu'il faille faire appel à la sous-traitance pour les comptes rendus de sortie. D'un autre côté, c'est un peu normal que ce ne soit pas toujours les mêmes qui s'y collent. Bref, aujourd'hui, c'est pour ma pomme....

Nico : merci de ton aide ;-)

 

Comment ne pas profiter de cette belle journée ensoleillée d’automne ? Un petit coup d’œil dans le topo VTT, et voilà que Nico me déniche le petit parcours qui convient bien à mes cuisses de grenouille.

 

Rendez-vous pris pas trop tôt le matin. Nous grimpons directement à Autrans, où on laisse la Kangoomobile devant le centre de ski de fond. Les jeunes du club ont chaussé les ski-roues et s’apprêtent à faire leur sortie. Le soleil brille, il fait bon, y a plus qu’à....

 

Direction le plateau de Gève, Nico regrette déjà de ne pas avoir pris la carte IGN, le topo a l’air de dater un peu, mais bon, on va faire dans l’esprit. On devrait s’en sortir… j’ai pas vu de balise 10 a trouver sur le topo

 

Pas trop de soucis dans la montée, le nouveau vélo plus les pédales auto amènent le petit plus qui me permet de ne pas mettre le pied à terre (ou alors c’est la grosse forme, va savoir). Les coups de cul se succèdent, j’en chie un peu quand même, mais ca passe. C’est bon ça un VTT qui monte (quasi) tout seul

 

Au plateau de Gève, on tourne un peu en rond. Il y a des chemins partout, non reporté sur le topo. On se décide à suivre globalement vers le nord. Bon, on n’a pas pris non plus de boussole, mais on peut se repérer au soleil. Bof, moi, je ne doute même pas une seconde, il ne m’a jamais perdu le coco (ou alors, j’étais trop cuit pour m’en rendre compte ;-))

Nico : Au pire, on serai arrivé sur une falaise… donc on peut rouler sereinement

 

Après une bonne succession de grimpette, on arrive au bout du vallon en dessous de la Grande Brèche. Il y a un marquage GR, mais ca ne passe pas franco en VTT. Pas grave, une sortie avec Nico sans un bon portage, c’est comme un bleu sans ces taches.... Il faut garder le rythme… sinon Grèg va me pourrir d’ici un mois ;-)

 

Pas évident quand même avec les chaussures de VTT, il n’y a pas d’accroche au bout dans les lapias. J’ai quand même un petit coup de mou pour la forme. Par contre, ca valait vraiment le coup. Les nuages cachent toute la plaine du côté de Voiron, mais on a quand même un super visuel sur le côté Grenoble.

Nico : Clair que rester sur le tracé VTT aurait vraiment été dommage

 

On reprend le GR, toujours en portant les vélos, car le single n’est pas trop praticable. Les pédales raclent un peu en passant les rochers. Deuxième séance de portage, direction la Sure, en restant sur le GR. Un bon portage finalement, en regardant la carte, toujours pas trop rassuré, avec les pieds qui glissent.

Nico : encore quelques séances de portages et ça passera tout seul…

 

On peut enfin reprendre les VTTs pour la descente. Il était temps, je commence à me sentir bien cuit. Un dernier petit coup de cul avant de rependre les crêtes de la Molière...ce sera celui de trop avant la descente tant attendue.

 

Toujours aussi sympa les crêtes, avec une super vue sur le Moucherotte.

 

Au pas de Bellecombe, on s’oublie un peu, avant que Nico réalise qu’il fallait tourner plus tôt. Nico : Oups !

Vu l’inclinaison de la côte qui nous faisait face, je n’ai pas de regrets ;-). On revient en arrière pour aller prendre le single qui nous ramène sur Autrans.

 

Bon, ca tourne beaucoup, mais mis à part un ou deux virages bien caillouteux, ca passe même pour moi, c’est dire. Bon, je passe sur le salto-avant (un problème de choix de chemin), avec atterrissage sur le sac à dos (il n’a rien, je vous rassure), somme toute, une bonne petite descente comme on aime. Il va quand même falloir que je demande à Loic de me filer 2-3 cours sur les virages.

Nico : belle descente bien loudique…

 

Retour tranquille sur le centre de ski, pour voir les gamins du club de VTT faire leur sortie dominicale. Ca commence à faire faim. On se pose contre un mur, et on se lâche sur le pique nique (toujours le meilleur moment de la sortie, c’est marrant) en profitant du grand soleil.

Nico : le meilleur pour la fin !!!

 

 

 

 Parcours inspirés de Vtopo Alpes - Grenoble - pour initiés... On a ajouté quelques portages pour allez au bout du plateau

Lire la suite