Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc

25 Janvier 2015 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Ski-alp

Parvenir à concilier deux activités de glisse hivernale qui n’ont, a priori, pas grand chose à voir : c’était le défi que c’était lancé le CAF DSA, déjà coutumier des courses nocturnes de ski alpinisme.

Les deux activités en question : le ski alpinisme donc, et le ski de fond.

Sur le principe du relai américain, 1 heure durant, et à tour de rôle, les équipes (composées d’un relayeur en ski alpinisme et d’un relayeur à ski de fond) se passent le témoin pour accomplir le plus de boucles possible.

Cela doit faire une petite décennie que je côtoie le père NipNif (ou NifNif, voire NicNic), tantôt sur une bicyclette (de route, de montagne), tantôt au vin chaud, mais l’hiver venu, nous avons toujours chacun vaqué à nos occupations favorites : lui le ski de rando et moi le ski de fond.

L’occasion était donc trop belle pour ne pas tenter l’aventure ensemble en ce mercredi 21 janvier 2015 au soir : se retrouver skis aux pieds, se mettre dans le rouge pendant 1h puis passer une fin de soirée des plus agréables autour d’un bon apéro puis d’une tartiflette.

Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc

Le top départ est donné et le groupe, que dis-je !, la meute de skieurs alpinistes s’élance à tombeaux ouverts pour la remontée de la piste du stade de l’Aigle.

Nico : A oui j'avais oublié... mais revient vite... A bloc donc. A mi-pente, on se dit qu'il faut relacher un peu... Commencer à penser à la manip. Penser : oui oui il faut bien, sous peine de passer 5 minutes à faire une manip.

Clic clac, les peaux dans les poches, je file dans la premiere descente (facile).

Seconde manip : j'ai pas trop oublié la séquence : chaussure, butée, peaux et Hop!

Seconde montée plus courte qui permet de tout donner (enfin selon la forme).

Dernière manip et une longue traversée 3 vrais virages et je tape dans le baton de Loïc.

OUF!

Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc

5 petites minutes se passent et revoilà mon NifNip, à bloc ! C’est l’heure d’embrayer sur mon 1er relai : asphyxie intégrale pendant 3/4mns ! Inutile de s’étendre sur les gonzes à 2 pompes cardiaques et 8 poumons qui m’enrhument en me doublant (en me déposant serait sûrement un qualificatif plus approprié).

Ce relai de ski de fond est plutôt court mais bigrement intense : après une partie descendante (faux plat disons) où l’on se sent (un peu) pousser des ailes, c’est par la suite que cela se corse ; un virage en mode champ de patates, une remontée longue comme un jour sans pain en dévers, une descente rapide suivie d'un virage à 180 degrés à négocier entre neige gelée et équilibre commençant à devenir aléatoire, une remontée assez courte mais juste assez longue pour faire remonter le cardio (si tant est qu’il soit descendu durant la descente !) à son paroxysme, et c’est la dégringolade finale en lacets pour donner le coup de bâton salvateur au skieur de rando. Une boucle variée donc et, je trouve, plutôt réussie.

Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc

Nous retrouvons notre fondeur... relai transmis, il dispose d’environs 5mns pour se refaire (autant qu’il peut) avant d’enchaîner sur la boucle suivante, puis la suivante, puis...

Au bout de 20 minutes... tu te dis que tu vas mourir... Mais non...  Les tours s'enchainent mettant les jambes (surtout)... et la tête à rude épreuve... Il ne faut rien lacher car les écarts sont faibles... et une place est vite perdue.

Nous parcourrons un total de 13 tours avec NipNif, soient 2 tours de moins que les 1ers !

Mais finalement ce n’est pas le nombre de tours parcourus qui comptent, mais bien ce bon moment (le cœur au fond de la gorge quand même !) passé avec un pote à se tirer la bourre puis à partager une bière puis un repas chaud.

 What else??

Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc
Nocturne de l'Aigle - Lans en Vercors : récit de Loïc

Pour conclure : deux activités bien différentes sont donc réunies pour le plus grand plaisir de chacun, avec un super esprit et de la bonne humeur pour tous.

Voilà une belle idée qui, moyennant un peu plus de comm’ pour 2016, va attirer, à coup sûr, bien du monde !

 

La fine équipe

La fine équipe

Lire la suite