Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

raid In France - 2010 D : Day (suite)

3 Septembre 2010 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Section 5  Kayak (25km)

 

Les embarcations sont de gos kayak "ardèchois" insubmersibles et pataux... ça ira bien...

Dans un premier temps, je fais équipe avec Carine, mais les pagaies creuses, plus performentes, ne permettent pas à Laulau et Greg de suivre... Y a vraiment un monde... Même si leurs pagaies plates sont en fibre... On rééquilibre les équipages du coup...

La descente est plutôt sympa. le courant est faible et nous oblige à une lecture de la rivière permanente sous peine de s'échouer sur un banc de graviers. Nous sommes bien contents d'être sur l'eau car il commence à faire bien chaud... les casquettes trempées sont un vrai bonheur...

La descente sera agrémentée par quelques rapides qui vont régulièrement casser la monotonie du cours d'eau... rien de bien méchant, juste de quoi ne pas s'endormir, mais sans risque de passer à l'eau. On poussera un peu le bateau mais très rarement...

Il y aura une petite balise à trouver en milieu de parcours... rien de dur, mais il ne fallait pas s'endormir sur la carte... On tache de bien boire durant la descente, on en profite aussi pour faire le plein des gourdes (avec cachet de purification obligatoire). 

Nous voilà donc arrivés à la balise de fin de kayak. On voit 7 mètres au dessus du bord les assistants qui nous encouragent. On comprend vite qu'il va falloir se coltiner les bateaux sur le raidard qui nous permet de rejoindre les équipiers... On a bien fait de prendre des sangles... ça passera nickel... Même à 3 seulement... 

 

j1 9

 

Une fois en haut, les assistants nous aident... Il reste encore 500 metres jusqu'à la remorque... de quoi se rechauffer... Avec Rémy, nos assistants nous motivent pour repartir au plus vite...

 

Section 6 : VTT (38km ,  500m D+)

Cette section va permettre de remonter sur Serres afin de boucler jusqu'à la première (et seule) assistance. Le tracé est logique mais pas forcément très joli. La carte au 50 000ième sera encore plus dur à utiliser dans les zones habités... Beaucoup de trucs non cartés... Greg fait au mieux et nous mène sur la bonne route... Le paysage est valloné, on traverse quelques jolis villages... Nous faisons pas mal de route... ça permet de bien se restaurer...

 

j1 9a

 

Après le CP8, on reprendra un peu plus les chemins. Nous faisons des routes croisées avec l'équipe XTTR63 (9) et le MUC Ceven Raid (1). Tantôt devant, tantôt derrière...

La nuit tombe un peu avant le CP9 (Aiguians).

 

j1 9b

 

Les frontales sont vite sorties... La traversée du Buech se fera grâce à un balisage. Puis nous prenons la berge... et nous voilà de l'autre côté; Nous prenettront dans un forêt dense... 2-3 équipes groupées. ça pousse un peu...

Mais ça roule surtout... Jusqu'à ce qu'une branche assassine vienne se mettre dans le dérailleur arrière de Carine... Ni une ni deux voilà que tout est bloqué, tordu et retourné...

Damned... Chacun à son tour on essaie de remettre le truc en place... Pas moyen... Après 10 bonnes minutes, finalement on en sera venu a bout... Sauf que... La pate de dérailleur est tordu... et là c'est le drame... "sors ta pate de dérailleur Carine"... "ben j'en ai pas"... un ange passe... Pas grave on va déjà redresser le machin... ça à l'air de vouloir tenir... on est presque à l'assistance, on verra plus tard... Il faudra juste être un peu prudente... Le retour au bercail se passe sans soucis.

 

Assistance 1 :

Bon ça c'est fait... on a tablé sur 40 minutes de break... Les assistants nous ont préparé ça comme dans un 4 étoiles... Y a qu'a se servir... ou demander... ultra performents... Soupe et pates... et surtout pizza chorizo... trop bon, on en prendra pour la suite... Des sandwichs sont aussi prêts...

 

P8270066

 

Prendre pas mal de bouffe... Il faudra tenir 40 heures d'effort encore... On change de poche à eau. Royal... Change complet... Nok. On envisage de récupérer le VTT de Steph ou Jérem qui ont fait le petit parcours... mais les cadres sont trop grands... faudra faire avec...

 

On est bien à l'assistance... Rémy est aussi là qui fait le pitre. Son équipe vient tout juste de repartir... On resterai bien là... Mais non Philippe nous fout dehors... Arrêt de 50 minutes, je pense... pas pire... On en avait bien besoin... La bouffe enfournée dans nos sacs devraient suffire...

 

Section 7 : VTT (24km, 1200m D+)

On repart donc de nuit, je suis à l'orientation, on suit tant bien que mal le balisage... pas forcément très évident... D'autres équipes jardinent déjà... On fera notre chemin... pas évident, mais finalement on s'en sortira pas trop mal. On fait cause commune avec l'équipe de Monsieur Garcin. Entre route et piste, on évolue à un bon rythme, dans une ambiance sympa... Avec leur orienteur, j'échange et ça fonctionne bien... le CP15 est en vue. Nous ne le savons pas encore, mais nous avons mangé notre pain blanc... Un terrible portage de presque 800m nous attend. Nous lachons l'équipe "amie". Notre progression est lente, la laisse est de sortie... En mode poussage c'est bien efficace, alors on essaie de rester dans cette configuration. Dans une grosse portion très accidentée nous devons porter... Chacun à son rythme. les plus rapides redescendent aider les plus lents... La solidairité est là, on s'encourage. Dur dur...

Dans un premier temps, on redescend puis on se refait 200m D+ puis 200m D- alors qu'on aurait pu passé par un fond de vallée... pas glop... et avec une bonne piste... heureusement on l'a su qu'hier ;-)...

 

Pause de 2h :

Mais bon nous voilà enfin au CP12. on va dormir un peu. Il y a pas mal d'équipe qui ont eut la même idée que nous... Bien timé, nous devrions repartir avec le jour... Pas besoin de tente... On refait le plein d'eau avant d'aller dormir. 1h15 de sommeil au programme... ça passe vite... Au lever, on chauffe de l'eau le temps de ranger le matos... Un petit dej express va nous mettre de bon humeur. Le mélange Wilsa est vraiment super bon...

 

Section 8 : Trek (6km, 450m D+)

 

j2 1

Le départ est tranquille par la piste, ensuite c'est dré dans le pentu pour rejoindre une crête... Je règle un problème de poche à eau défectueuse... Pas cool, car l'eau est vraiment un facteur qu'il aura fallu gérer toute la course... il me reste une bouteille de 1 litre et un bidon... ça ira... pas le choix.

 

j2 2

 

La première balise est facile... trop... elle ne va pas permettre de nous réveiller... on va enchainer en se trompant de vallon... Erreur assez énorme...

 

j2 3

 

Et ce n'est pas faute de s'être concerté... Finalement, on rectifiera tant bien que mal...

Nous voilà enfin au CP16... à 3 minutes de la barrière horaire... Nos assistants sont là et nous encouragent.

 

Section 9 : VTT (27km, 1850m D+)

On refait le plein d'eau avant de repartir sous le cagnard... Par une belle piste... bien raide... On fait une pause tout les 100m D+ à l'ombre. ça chauffe dur, l'élastique est de sorti, avec Greg on aide nos équipiers autant que possible. XTTR63(9) évolue à peu prêt à notre rythme mais sont un peu derrière nous. A la balise suivante, on fera un choix pas forcément pertinent, nous obligeant à un portage, puis à laisser les vélos pour aller prendre la balise à pied...

  

j2 4

 

Pas pire quand même car on est avec les XTTR pour repartir en VTT...

Le début de la descente est bien sympa. Mais après une hésitaion, nous partirons trop bas avec un piste. perdant le fil et ratant une belle descente par une crête... Dommage.

 

j2 5

 

Gros dilemme ensuite remonter et tailler un peu dans les kékés ou descendre et bétonner par le bas de la descente... Second choix... au fond du vallon, on décidera de laisser les vélos pour remonter chercher la balise (nous n'avons pas été les seuls). L'aller-retour est assez rapide. On est rejoint par les XTTR alors qu'on reprend nos VTT... De leur côtés, il on eut droit à un portage hard de 100m D+... Notre choix était pas si mal finalement... Enfin comme plan B...

Ensuite, nous traversons la vallée vers Montmaur. Assez douce dans un premier temps, la piste devient plus raide roulant mais raide... Tractage au programme pour ceux qui peuvent... la pente se calme mais pour laisser place à un sentier encore plus raide avec des lassets que l'on feraient bien en descente... mais pas en montée... Vraiment dur... 200m D+. nous sommes contents de retrouver la piste, même si elle n'est pas cartée ;-)

Petite descente pour tomber sur Jean (toujours heureux de nous voir), puis le CP16...

 

Avec quasiment une heure de retard sur la barière horaire, nous allons être régulé... Pas d'atelier de cordes. Mais nous passerons tout de même sur le plateau de Bure.

Tout le monde met le collant... pas moi... je vais le regretter plus tard...

 

Section 10 : montagne (16km, 1500m D+)

Je récupère la carte... la nuit va tomber, alors pour assurer, le but est de descendre à la maison forestière des Sauvas, d'y trouver le GR (hypothétique) et de se laisser monter par les traits rouges et blancs. C'est donc avec surprise qu'on voit le XTTR partir à l'opposé... On se dit à bientôt... Du coup, on reverifie la carte... Confirmer! On reste sur notre choix... Les bénévoles nous disent étonnés que tout le monde est remonté, mais nous descendons quand même sûr de notre fait. Et on aura eut raison, les autres équipes n'avaient pas été régulés...

 

j2 6

 

Comme prévu, le GR va nous faciliter la tâche... et c'est pas plus mal car les 1500m D+ seront bien durs à avaler... Le début en forêt laisse place à une succession de lacets de bonne qualité quand même. Par contre le vent souffle fort, et l'équipe marque le pas... On se traine un peu et moi je commence vraiment à me cailler... Lors d'une petite pause, j'aurai la flemme de sortir mon collant rangé bien au fond du sac... On continue un peu, puis je propose à Carine l'élastique. "Gardes plutôt ton énergie pour l'ascension" "Mon énergie je la passe à me réchauffer". Du coup, je fais d'une pierre deux coups : on va avancer plus vite et je vais me réchauffer... Le vent souffle toujours autant... Très régulièrement je suis tiré en arrière... En fait Carine s'endort. En marchant derrière Carine, Greg la pousse aussi, devant Laulau cherche les marques... L'équipe fonctionne bien. Quelques gradins, et enfin la combe finale nous permet d'accéder au plateau... Avec toujours autant de vent... la suite est simple : à gauche toute direction l'observatoire... pas dur... tant mieux, j'avais pas trop le gout de sortir la carte. On voit au loin une lumière, puis deux... c'est bon signe... mais c'est encore loin. A l'observatoire, on sera accueillit par un bénévole. On est autorisé à rentrer pour complèter la panoplie de montagne. On aura mis toutes les couches... Je revis un peu. Mais on nous met vite dehors... tant mieux sinon on y restait la nuit...

Le CP18 est vite trouvé avec les indications du bénévole. La suite est plus rude : 1200m D- en 4km... et le tout dans un pierrier... chaque pas va couter...

 

j2 7

 

Arrivée en bas on hésite un peu mais finirons tout en bas... en ayant tout juste... mais le CP est mal placé et du coup on tournera un peu avant de le trouver... le pire endroit : froid, vent et humidité... On va dormir un peu, non? On en a bien besoin...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article