Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

Raid In France - section 2 et 1bis

22 Décembre 2012 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

 Fred : Et zou c’est parti pour la section 2, en VTT,

 Le single est top joli, ça fait du bien de pédaler, surtout avec ce profil descendant. La section est courte mais la fin est assez technique, une belle descente dans les cailloux où nous croisons déjà les équipes de tête qui remontent en trek.

Nico : Avec mes côtes en souffrance, je ne fait vraiment pas le malin sur la fin… je serre les dents en me disant que ça sera mieux plus tard. L’optimisme : la qualité première pour les raids longs ???

Greg : J’ai pas compris en voyant une équipe étrangère partir avec les pompes de montagne aux pieds sur la section VTT (sont fous ces Romains!) j’espère qu’il n’y a pas d’autres glaciers!

 

Trek 1Bis,

Pas vraiment le temps de traîner à la transition, nous attaquons directement le 2ème trek qui est en fait un itinéraire bis, comme le 1er trek était plus court...

 

b2_P1030187.JPG

Le 1er kilomètre est assez raide mais ensuite la montée jusqu’au chalet du Riou n’est pas trop raide. Nous y trouvons Béa d’endorphinmag et une belle fontaine rafraichissante.

 

b2_Sans-titre2-copie-1.JPG


Puis les choses commencent à se corser. Ca monte, ça monte, je commence à avoir des sueurs, puis je vomis, beuurk et d’un ; c’est le 1er d’une longue série qui va durer toute la nuit. On s’arrête régulièrement, je suis à plat. Mais grâce à Greg et Nico qui me soutient et me tracte, on avance, encore et encore, merci les mecs, trop fort. Mince Fred nous avait bien prévenu qu’il se transformait en mister Hide. On doit avoir une quinzaine d’heures de course et jusque là on commençait à prendre notre rythme.

Difficile comme situation… on se sent un peu impuissant, alors on tracte et on porte un peu le sac… D’ailleurs, rétrospectivement, vu l’état de forme de Fred, on aurait dû plus porter le sac… On essaie aussi de le forcer à bouffer… mais le résultat est souvent le même : retour à l’envoyeur !!!

 

b2 P1030192

Anne donne un coup de main à la carte et notre tracé reste très bon…

 

 

 


 

 

 

Nous passons le col de Fréjus, col de la Pisse, col de la Trancoulette…

Lac des partias… petit passage nostalgique…

 

b2_P1030196.JPG

 

Le coin est toujours aussi joli…

Pour redescendre à la balise N°3bis, une cabane au bout de la crête des Chalanches.

Là, dans la cabane, il y a un lit !! Oui oui, un lit ! Bon il ne reste que l’armature métallique mais ça engage bien à un petit repos. Greg et Nico laissent le lit au malade (moi) et notre féminine (gentleman) pour eux, c’est par terre.

Le super plan repos n’est pas si cool, toutes les 2 minutes il y a une équipe qui vient pointer la balise et regarde dans la cabane pour voir si il y a une place. Et mon Nico, la main sur le cœur ne peut s’empêcher de proposer une place pour s’abriter, manger à l’intérieur. A ce moment je lui en veux, pas moyen de fermer l’œil, je suis mal et là, je serais plutôt  « touche pas à ma cabane, c’est au 1er arrivé … ». Ca tranche avec Nico le bon samaritain, « viens chez moi, la porte est ouverte, j’ai jeté la clé … ».

Je me mets facilement à leur place… On accueille donc l’équipe Issy Av 2… que je n’ai même pas reconnu… Patrick me fait cadeau des restes de son lyoph… échange de bons procédés…

Au bout d’1h30 on décale, pas moyen de se reposer. Nous passons la crête des Neygées à 2600m, pour redescendre derrière, sur la balise 4bis. Il doit être  2 ou 3 heures du matin et nous décidons de stopper un moment pour dormir une ou deux heures, surtout pour moi. Ca fait un paquet d’heures que je vomis sans arrêt et les batteries sont à plat.

 

b2_P1030199.JPG

Deux heures plus tard c’est repartis, je vais un peu mieux, nous effectuons une belle coupe à flanc pour retomber sur le bon chemin. Ouf, en plus d’être malade si je les plante en orientation, ils vont m’étrangler. Aucun risque… Les Yogi Tea sont des non-violents ;-)

Tout va bien, la balise 5bis est là. Pour la balise 6bis, le jour se lève devant une éventuelle coupe. Mais là, un beau ravin nous barre la route. Un petit détour sera le choix raisonnable de l’équipe. Encore une balise et c’est enfin la fin de ce trek qui aura été une nuit d’enfer pour moi.

Impressionnant preuve de courage et de détermination… Je commence à m’inquiéter car on trime depuis 24h et les réserve de Fred doivent vraiment être très très basses. A part ça, l’équipe fonctionne bien chacun rendant le calvaire de Fred le moins dur à supporter… L’ambiance reste bonne, même si je vois les barrières horaires nous rattraper petit à petit. On n’a pas vraiment le choix de toute façon, a part fouetter Fred, je ne vois pas trop… Non faut pas le fouetter il va vomir sinon.

 

PARTENAIRES MERCI


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

greg 02/01/2013 20:20


Je sais pas comment Fred faisai pour avancer sans possibilité de boir nei manger pendant plus de 20h. Dommage on commençait à rattraper l'équipe de Christophe de raid 74 quand fred nous à
rebalisé la trace.


Grèg