Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de nicnic38

Raid INPG : la course - jour 1 (version 2)

13 Mai 2012 , Rédigé par nicnic38 Publié dans #Raid

Au prologue, nous nous étions bien mis la dose, avec Carine, Marc, Eric et Grég.

Ça promettait d’être un WE intense…

 

La météo pourrie annoncée m’avait un peu refroidit… Mais en fait, le plus dur serait d’attendre le départ… Une fois dans le move, les conditions climatiques deviennent une variable secondaire…

 

Le rendez-vous du vendredi a permis de récupérer les VTT, le doigt et les verres en plastique qui serviront de gobelet tout au long de la course.

Ensuite, nous avons pris les bus pour Saint Laurent en Beaumont. L’occasion de papoter un peu…

Grég : mais on n’en menait pas long quand la rangée d’étudiants papotent et se  demandent «  t’es de 89 toi ? »  Moi c’est l’année où j’ai passé mon bac donc on s’est pris un coup de vieux ! 

 

Sur place, les équipes montent leurs tentes sur le terrain de foot, sous la pluie qui ne cessera pas de la nuit. On profite pour papoter un peu avec nos amis de la Boucherie Rémy, toujours prêt à chambrer… Un petit repas et il est déjà l’heure d’aller au lit. Le briefing nous permet de savoir à quelle sauce nous seront mangé demain : grosso modo 60km et 2600m D+. Ce premier jour sera composé d’un trail court, une section VTT (plutôt ascendante)…

Marc : Un trail raide (700 m de D+), une nouvelle section de VTT jusqu’au col d’Ornon puis d’une CO et d’un dernier VTT descendant pour Le Bourg d’Oisans. Sur place une épreuve de tir à l’arc nous permettra de finir la journée paisiblement. A première vue rien de difficile, ça semble facile un raid étudiants ….euh on va voir qu’ils nous ont bien gâté.

 

jour1_depart.jpg  

Samedi matin : La pluie s’est enfin arrêtée… elle a tambouriné toute la nuit sur la tente… Le rituel de matin de course se déroule sans soucis… La routine quoi ;-)

Dès 5h15 (pour un départ à 7h), Eric est à fond. Il sort son Gatosport. Moi j’ai du mal à émerger. Avec la pluie, j’ai très mal dormi !

Sous l’arche, la pression monte… mais l’ambiance reste sympa… On sent les Chauds Patates, plutôt chaud bouillant ;-)

C’est parti !! Vite… Marc à la carte contrôle la trajectoire des premières équipes. Carine se colle à nous… On reste à vue de la tête de course… Eric aide Carine. Purée les jeunes ils partent vite, ça double de partout, il faut attendre la première côte pour pouvoir se placer correctement.

Ca caille au départ, je reste en polaire pour le moment, mais très vite le soleil fait son apparition et la suite est effectuée en T-shirt.

 

A la transition VTT, nous ne trainons pas… mais on aurait pu gagner un poil de temps…

 

La section de VTT commence par de la route… puis une piste… On en profite pour faire le petit train… Première balise sans soucis… On enchaine sur une sente boueuse, et l’on tache de garder le rythme… quelques poussages plus loin, nous voilà la Croix de la Roche pour la seconde balise. Grrr je ne sais pas ce qu’il a ce VTT mais il n’avance pas, faut dire que je me suis trompé de taille et le M est un peu petit pour moi. En plus j’ai l’impression d’avoir les jambes de Pinocchio ce matin (en bois quoi) ça devrait revenir.

Avec les Chauds Patates en vue, on fait la même petite erreur (comme les équipes qui nous suivait)… Les boules, on est descendu trop à droite, il aurai fallu rester sur la crête. On n’avance pas si vite que ça sur une carte au 25 000 ème comparé à une carte de CO. Eric est déçu mais très vite on se repère et on repart. Un petit poussage nous remet en piste… Les Bouchers nous ont rattrapés. Au col de Grosse Pierre, un petit ravito nous attend… Il y a quelques équipes et la descente est un peu poussive… les habitués au tout suspendu ont du mal à se mettre au semi-rigide… et plus de la gadoue bien sûr !!! C’est clair que sèche, la descente aurait été excellente !!!

 

Nous filons ensuite sur Entraigues au dessus on trouvera une portion clé de ce premier jour. Nous récupérons un sentier très technique en bordure d’un petit canal… Sentier trop technique… Car chez nous, les passages à pied sont aussi nombreux que les passages sur la selle. C’est là qu’on doublera les Patates stoppées par la casse d’un dérailleur…

On file donc avec les bouchers en point de mire…

 

A la faveur du ravito du Perier, nous prenons la tête de course… Une belle transition. Marc toujours à la carte a été un peu inquiet en ne voyant personne nous suivre… Mais au bout d’une dizaine de minutes, on voit les Bouchers quelques lacets sous nous… ça devrait le faire…

Superbe montée bien raide comme je les aime. Ca fait du bien de marcher avec des bâtons et je me sens bien en forme.

C’est reparti pour un petit train… On profite bien du paysage en ce début de montée : le Signal du Lauvitel et le Rocher de la Selle ou la Tête de Confolens… avec une neige toute fraiche de la nuit… et nous au soleil… Royal…

Par contre on ne peut pas dire qu’on rigole de trop… Après avoir récupérer le sac de Carine, je tente de suivre le train de 4 wagons… Non sans mal… ça envoie dans la montée !!! Moi j’aime bien quand c’est de la grosse pente comme ça le déniv passe vite !

Au col du touret, un aller-retour au sommet du Touret nous permet d’estimer les écarts avec nos poursuivants : 7 minutes sur les bouchers et 9 sur les Patates…

 

jour1_trail2.jpg

 

Au ravito de La Chalp, Les Bouchers restent à 7 min… les Patates ne sont plus qu’à 5 minutes… D’autres équipes ne sont pas si loin…

Euh ravito express, à peine le temps de finir mon riz au thon et hop c’est reparti juste après la photo de famille

Objectif : le col d’Ornon… le chemin n’est pas très roulant et le petit train n’avance pas trop… Au dessus des Bosses (il porte bien son nom ce bled), ça devient raide et le rendement est vraiment mauvais… On pose pied à terre… et on pousse… rester sur le vélo n’aurait réussi qu’a nous cramer… A pied, nous avançons finalement aussi vite… Et au col d’Ornon, nous sommes bien en forme pour la CO.

Bien cramé après cette portion vélo/train et poussage sur un terrain herbu peu roulant. Finalement bien content à nouveau de se retrouver à pied.

La CO à 5 c’est un peu spécial. Surtout avec une seule carte. Marc toujours à la carte et Eric en validation. Avec Greg et Carine, on suit un poil « hors course »… La CO démarre dans un terrain difficile, avec beaucoup de bosquets/clairière/fourrés… qui se ressemble tous. Dans cette première partie, on revient 4 fois à la balise 9, jamais pas le même côté, et elle est à chaque fois difficile à trouver. La suite de déroule plus facilement, sur de plus grosses distances, et il faut arriver à continuer à courir…  Euh moi j’ai suivi au radar tellement j’ai eu un coup de barre, je pense que j’étais tout blanc à un moment, pas moyen de réalimenter la chaudière, je me cale derrière Nico à l’élastique histoire de pas ralentir trop le groupe. Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu un coup de moins bien comme ça ! Pas facile de suivre toutes les changements de direction sans être dans la carte… On en profite pour bien se ravitailler… Les deux gars se débrouillent comme des chefs… On voit qu’il on déjà couru ensemble : good job !! Les balises ont été enfilées comme des perles…Chapeau les orienteurs vous avez assuré !

On repart donc devant en VTT dans une belle descente sur Pont des Oulles. La boucle optionnelle sur Ornon est un peu rude dans sa première partie : c’est bien raide, donc surtout en poussage. Par contre, on ne regrette pas l’effort fourni car la descente sur La Palud vaut vraiment son pesant de cacahouètes !! Bon sang ça c’était de la descente, avec un bon tout mou y avait moyen d’envoyer la dedans. Allez ils ne sont pas si mal leurs VTT juste un peu tape cul ! 

 

jour1_vtt_bouchers.jpg

En fait toute la descente, jusqu’à La Paute est vraiment sympa… La fin est plus roulante et on ne relâche pas l’effort… Petite erreur à l’arrivée… qui nous fera perdre quelques minutes… Mais rien de grave. On est devant !!!

Au tir à l’arc, Grég nous régale et nous faisons le 3ième score… permettant d’ajout 15 minutes d’écart à nos deux poursuivants les plus proches… Bin il aura fallu 7 heures de course pour que je mette ma contribution pour l’équipe. Pff ça ira mieux demain j’espère.

 

 

jour1_arc2.jpg

 

On nettoie les vélos, les bonhommes, on monte les tentes et un petit massage nous attend…Une journée bien remplie !!!

Heureusement que nous avons pu avoir du rabe de pates le soir car au début, c’était juste un bol et au lit !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article